La synthèse des corps d’état techniques

Posté par Abdellatif Aouragh le 7 mai 2017 dans Gestion de projet| 344 vues

L’activité humaine dans les ouvrages de bâtiment les soumis à des flux énergétiques entrants et sortants ; on distingue ces flux en fonction des fluides et des énergies mis en jeu, principalement : l’air, l’eau, les courants électriques et les courants thermiques (Calories).

Ainsi, chaque ouvrage est en relation avec son environnement vu les différents flux énergétiques qui le traversent ce qui renforce la notion de multiplicité des intervenants intérieurs et extérieurs dans le domaine du bâtiment.

Par conséquent, il est primordial de gérer d’un point de vue physique le transit de ces flux à l’intérieur de chaque bâtiment vu que ce dernier constitue un point singulier du maillage des réseaux des différents concessionnaires et il constitue lui même un réseau particulier.

Dans le but d’une bonne gestion tant pendant la phase « Travaux » que durant la vie future du bâtiment et au regard des multiples intervenants externes et internes dans la construction comme dans la maintenance d’un ouvrage, l’anticipation des potentiels conflits entre les réseaux, en d’autres termes la synthèse, s’impose comme une nécessité.

-Quel est le but et le rôle de la mission de synthèse en bâtiment ?

-Comment mettre un langage commun entre les différents corps d’états technique ?

-Quelles sont les missions d’une cellule de synthèse ?

-Quelles sont les réponses que peuvent apporter une cellule de synthèse au bon avancement d’un projet?

-Quelle est la place de la synthèse technique dans l’organisation à moyen terme des équipes d’études et de construction ?

La mise en place d’un charte graphique

La construction d’un bâtiment met donc en relation de nombreux intervenants agissant dans des champs de compétences variées. Chaque domaine ayant ses spécificités de langage, la mise en place d’une langue commune est nécessaire ; c’est là une des tâches premières d’une cellule de synthèse ; en d’autres termes, la synthèse intervient pour accélérer et harmoniser les flux de communication parmi les intervenants d’un projet de construction.

Afin de mettre en place une règle commune et une langue de communication commune entre les différents intervenants, la cellule de synthèse établira une charte graphique qui consiste à :

− Déterminer un logiciel et un format pour les fichiers des plans d’échanges ;

− Préciser un découpage des zones du bâtiment fixe et réalisable ;

− Déterminer des couleurs fixes pour chaque corps d’état, pour rendre le plan de synthèse lisible et facile à gérer ;

− Déterminer des noms et des nombres spécifiques des calques pour les plans …

Le rôle de la cellule de synthèse

La mission de synthèse a pour but d’assurer la cohérence spatiale des réseaux définis sur les plans d’exécution, ainsi que leur cohérence avec le gros oeuvre et le second oeuvre. Elle intervient au cours des études d’exécution.

Elle se traduit par des plans et coupes de synthèse qui superposent sur un même document l’ensemble des prestations de tous les corps d’état, en particulier tous les réseaux.

Les plans de synthèse permettent aussi de formaliser les demandes de réservation du lots gros oeuvre, qui doivent être connus avant le coulage du béton.

La synthèse se charge aussi de la synthèse des terminaux, c’est à dire de rendre compatible les emplacements prévus en plafond pour les appareils d’éclairage, les appareils de climatisation, les poutres, etc.

Cette mission est réalisée par la cellule de synthèse, qui regroupent :

-un animateur de la cellule de synthèse

-les responsables des études d’exécution de chaque lot, en particulier les lots techniques et le gros oeuvre.

Élaboration des plans de synthèse

Le schéma ci- dessous résume les étapes de réalisation des plan de synthèse :

La synthèse permet donc d’assurer d’une part une meilleure transmission des informations techniques ; d’autre part, elle permet de gérer la problématique d’interaction des réseaux entre eux surtout mais tout particulièrement avec les éléments de structures (gestion des réservations).

La synthèse technique fait appel à des connaissances pluridisciplinaires du bâtiment mais surtout à : 

– une capacité de lecture globale d’un ouvrage

– une connaissance des différents process utilés par l’ensemble des CET

– un sens aigu de l’organisation et du management de projet


Partager cet article :