Bulding information modeling (BIM)

Posté par Abdellatif Aouragh le 24 avril 2017 dans Gestion de projet| 231 vues

La loi MOP met en place la relation entre la maîtrise d’ouvrage et maître d’œuvre. Elles tracent les étapes du projet et les circuits de cheminement des informations entre les différents intervenants.

En général, un projet suit les étapes suivantes :

Etude d’esquisse – ESQ

Avant-projet sommaire – AVP

Avant-projet définitif – APS

Dossier de demande de permis de construire – DPC

Etude de projet – PRO

Dossier de consultation des entreprises – DCE

Plans d’exécution – EXE

Assistance aux contrats de travaux –ACT

Direction de l’exécution des travaux – DET

Ordonnancement, pilotage et coordination – OPC

Assistance aux opérations de réception – AOR

Remise des Dossiers d’Ouvrages Exécutés (DOE)

Les défauts du processus actuel

Parmi les défauts du processus actuel :

-La réglementation organise et définit d’une manière exacte et précise du rôle de chaque intervenant ce qui est bénéfique pour la structuration et le management du projet mais a pour inconvénient le travail séparé et isolé des intervenants et le manque de collaboration et de partage efficace de l’information.

-Aussi le travail isolé des intervenants (architecte, bureau d’étude, entreprise, …) multiplie les saisies, les logiciels utilisé et les conversion 2D/3D ce qui engendrera surement des perte d’informations et suppose une ressaisie des informations manquantes. Ces ressaisies allongent la durée de conception, augmente le coût et diminue la qualité de la conception.

Ainsi, le secteur de bâtiment devient un secteur approximatif où le retard est fréquent, la conception prends beaucoup de temps.

Alors comment peut-on améliorer ce secteur et bannir ces idées ancré dans la têts des clients et maître d’ouvrage ?

Le processus BIM

Le BIM est un processus de conception intelligente qui autorise chaque acteur du projet (Client, architecte et spécialiste et utilisateur final) à partager la même vision depuis la conception jusqu’à l’exploitation d’un ouvrage. Il permet de :

-Modéliser grâce à une maquette numérique tridimensionnelle qui détaille toutes les propriétés du moindre composant du bâtiment. Et qui s’enrichit d’information à travers le cycle de vie complet du bâtiment.

-Manager grâce à un système structuré qui accompagne chaque phase du cycle de vie du projet.

-Modifier grâce à un processus collaboratif où les vues sont partagées par l’ensemble des intervenants.

La maquette est donc maintenue à jour le long du le cycle de vie du projet de sorte qu’à la fin du chantier cet « avatar» soit exactement conforme au bâtiment tel qu’il a été construit.

Les avantages du BIM

Le BIM est une véritable expérience qui permet de développer le projet en mode collaboratif. Il permet de :

Visualiser les besoins et anticiper les usages avec une grande flexibilité

Optimiser la conception en modifiant la géométrie de l’ouvrage ou en simulant différents types de matériaux.

Mieux communiquer avec tout les parties prenantes

Minimiser les erreurs lors de la conception, la synthèse et la construction

Impliquer les différents intervenants plus rapidement afin de bénéficier de leurs expériences

Réduire les problèmes liés aux dépassements de coût, du calendrier ou qualité du projet

Anticiper la gestion du patrimoine.

Le BIM sur tous les niveaux

La conception

Lors de la conception, le BIM est un formidable outil au service des :

Architecte pour modéliser aisément des formes complexes et réaliser des simulation avancées pour augmenter l’efficacité de leur bâtiment sur tous les plans.

Bureaux d’étude pour améliorer la précision de leurs maquettes et le travail de synthèse qui gravite autour.

La réalisation

Le BIM permet aux entreprises de réaliser :

Les quantifications et chiffrages

Les études de faisabilité

La planification 4D

L’organisation des moyens de production avec une plus grande efficacité

La maintenance

Le BIM permet permet de référencer les données de l’actif (vendeur, marque, type, taille, capacité), les manuels d’instructions, la fréquence des activités de maintenance des installations tout au long du cycle de vie du bâtiment. Cette base de données est utile pour l’exploitation, la maintenance et l’entretien.

Un modèle BIM peut être interrogé en temps réel sur un matériel donné et fournir instantanément sa fiche technique. Dans le cas d’une fuite d’eau par exemple, le BIM permet de visualiser la pompe concernée, de consulter le manuel et les schémas, de visualiser les différents composants et l’historique de gestion des équipements…

Le BIM peut également servir de support à la planification de la maintenance ainsi qu’à la gestion du mobilier et du personnel.

Pour aller plus loin

BIM & BTP / Construire grâce à la maquette numérique


Partager cet article :